Prévention et Secours Civique
de niveau 1 (PSC1)

Prévention et Secours Civique

Evaluations des acquis de la formation:

Formation non certificative, le formateur devra apprécier tous les domaines de compétences attendus.

Objectif de la formation

  • Acquérir les compétences nécessaires à l’exécution d’une action citoyenne d’assistance à personne en réalisant les gestes de premiers secours.

Programme de formation

  • Protection
  • Alerte et protection des populations
  • Alerte
  • Hémorragies externes
  • Obstruction aiguë des voies aériennes par un corps étranger
  • Malaise
  • Brûlure
  • Plaies
  • Traumatisme
  • Perte de connaissance
  • Arrêt cardiaque

Moyens et méthodes pédagogiques

OUTILS : vidéo, projecteur, mannequin de formation, défibrillateur, outils fictifs …
METHODES : découverte, démonstrative, applicative.

FORMATEUR : Formateur de premiers secours en cours de validité
Sapeur-pompier

REFERENCES REGLEMENTAIRES :

L’article Article R4227-39 du code du travail
Modifié par Décret n°2011-1461 du 7 novembre 2011 - art. 8

La consigne de sécurité incendie prévoit des essais et visites périodiques du matériel et des exercices au cours desquels les travailleurs apprennent à reconnaître les caractéristiques du signal sonore d'alarme générale, à localiser et à utiliser les espaces d'attente sécurisés ou les espaces équivalents à se servir des moyens de premier secours et à exécuter les diverses manœuvres nécessaires. Ces exercices et essais périodiques ont lieu au moins tous les six mois. Leur date et les observations auxquelles ils peuvent avoir donné lieu sont consignées sur un registre tenu à la disposition de l'inspection du travail.


NOTA :

Décret n° 2011-1461 du 7 novembre 2011, article 9 : Les dispositions du présent décret sont applicables :

1° Aux opérations de construction d'un bâtiment neuf ou de construction d'une partie neuve d'un bâtiment existant pour lesquelles une demande de permis de construire ou une déclaration préalable est déposée plus de six mois après la date de publication du présent décret.


2° Aux opérations de construction d'un bâtiment neuf ou de construction d'une partie neuve d'un bâtiment existant ne nécessitant ni permis de construire ni déclaration préalable, dont le début des travaux est postérieur de plus de six mois à la date indiquée ci-dessus.





Nos formations non modulables

Nos formations modulables